On vous fait un petit récap de notre histoire.

La rencontre:

Il y a quelques années, en 2014, Simon et moi (Alexandra) nous nous sommes rencontré en Colombie. Simon (français) venait de démarrer son stage de fin d'études et moi (Colombienne) je m'apprêtais à commencer mon projet de thèse en design social et solidaire.

Notre passion pour les voyages ainsi que notre attrait pour la découverte de nouvelles cultures, les traditions locales de même que la découverte de modes de vie différents des nôtres nous a incité à aller barouder dans des pays inconnus. Tout a commencé lorsque j’ai visité la Guajira au nord de la Colombie, une région lointaine et très aride où habite la communauté Wayuu. Les Wayuus se distinguent par leur travail du textile qui, au delà d'être une pratique culturelle, est une forme d’expression grâce à laquelle ils fabriquent leurs sacs typiques appelés Mochilas. Malheureusement, ils ont dernièrement été durement frappés par une crise humanitaire due aux conditions de vie très précaires, une sécheresse qui s’est abattue sur la région et des problèmes socio-politiques qui ont rendu leur vie encore plus difficile.


J’ai alors ressenti le désir de continuer la démarche que j’avais débuté à la fin des mes études en mettant mes idées et mon savoir-faire au service des communautés vulnérables. En parallèle, nous nous préparions à nous installer en France. Les démarches étant longues, j’ai eu l'idée d’envoyer des sacs en France à Simon qui était revenu de Colombie quelques mois auparavant.

Les premiers pas :

Le projet démarre vite et bien, nous nous installons en France et je continue à faire des allers/retours en Colombie pour travailler avec les femmes Wayuu. Nous débutons un travail de co-création avec les communautés et je mets en ligne les produits sur un site web que nous avons créé.

Quelques années plus tard, Simon et moi repartons à nouveau faire ce qui nous rend heureux, un voyage de 7 mois entre l’Afrique et l’Asie. Nous avons l'opportunité de rencontrer notamment les femmes Kitui du Kenya et la communauté de Phu Vhin au Vietnam. Leur savoir-faire nous captive et nous décidons de dupliquer notre modèle solidaire en intégrant leurs produits à notre site e-commerce.



Si vous voulez connaitre toutes les communautés d'artisans, n’hésitez pas à consulter notre onglet NOS ARTISANS

Et ça donne quoi ?

La Mochila grandit comme entreprise et avec cela notre désir d'établir un partenariat commercial transparent et en circuit court avec davantage de communautés. Cela demande beaucoup de travail mais nous sommes heureux de voir les résultats: La Mochila est devenu le principal canal de distribution de nombreux artisans autour du monde. La Mochila, c’est aujourd’hui un revenu juste pour plus de 60 personnes sur 3 continents, une campagne solidaire pour apporter de l’eau à la communauté de la Guajira…


Ça y est! Nous sommes devenus des entrepreneurs sociaux, les enjeux sont immenses mais l’envie de continuer à travailler avec tous ces artisans pour améliorer leurs conditions de vie et participer à la préservation des savoir-faire ancestraux est encore plus grande.

Nous avons encore un énorme chemin à parcourir et nous souhaitons continuer à le faire avec vous.

Rejoignez l'aventure et recevez 10% sur votre premier commande en vous inscrivant à notre Newsletter